Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:15

 

 

 

 

 

 

110-1041_IMG.JPG

 

 

 

 

 

 

(Clin d'oeil à Capucine, sur la notion d'émotion et de plaisir.)

 

Agrandissant le trou dans le grillage, je pénétrai dans la propriété comme si c’était normal, comme si j’étais attendue. Sans complexe, je brisai les branches qui entravaient mon avancée. Je  coupai les orties hautes. Je marchais lentement, dérapant sur le sol moussu et la terre recouverte de buis séché. C’était l’automne, les tilleuls perdaient leurs feuilles. Les pins et le buis avaient un feuillage dense et verdoyant soumis aux caprices du vent dont le chant imitait les oiseaux. Je m’aventurai sous une voûte enténébrée de fougères géantes. Leurs feuillages mêlés et retombants ouvraient un passage. Au loin je repérai une clairière. Elle brillait d’une lumière aveuglante et chaude comme du miel bouillonnant dans un chaudron. Je forçai l’allure et trébuchai sur des pommes de pin et des cailloux, me cramponnai aux branchages. Mes gants usés étaient une piètre protection. Mes mains étaient glacées et écorchées. Ce long tunnel exacerbait les odeurs : fientes et crottes d’animaux, essence de pin, parfum douceâtre du tilleul. Au centre de la clairière, le tronc  d’un arbre abattu recouvert d’une nappe de lierre, figurait un autel. Le sol était jonché de ramures duveteuses et dorées. Le soleil pétillait de poussières comme le champagne de bulles. Je fis le vide dans ma tête. J’eus de nouveau la certitude de vivre.

 110-1030_IMG.JPG

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Tu me fais une petite place ? Je viens m'asseoir à tes côtés ; C'est si doux et... Quelle odeur !
Bisous et belle soirée à toi.
Capucine
Répondre
M


Alors voilà je te prête mon banc, mais n'en profite pas pour t'endormir...



C
Bonjour un p'tit coucou enneigé ce matin on se croirait en Montagne gros bisous
Répondre
M


Oh as-tu chaussé tes skis? Non je ne crois pas mais au fond c'est bien agréable tout ce blanc



J
Bonsoir mansfield ! Ce que j'aime chez toi c'est le court et bon... bien bon ta prose ! Le temps d'une gorgée de champagne... Bonne soirée.... JB
Répondre
M


Merci à toi quand je pense que même dans tes commentaires, il y a des bulles de gaîté! 



F
joli texte: la vie au bout du tunnel . Les odeurs, les sensations, cela fait partie des plaisirs des sens
Répondre
M


Très vrai, on a envie de profiter de tous les plaisirs desens, Bon après midi à toi



C
oh je m'y vois très bien dans cette allée sous la ramure et je sens d'ici les bonnes odeurs de forêt.
Bonne soirée Mansfield
chatou
Répondre
M


Merci à toi et bonne promenade



U
La nature nous offre tellement de possibilités d'effraction ! Autant je suis complétement bloquée (au point d'en être ridicule)de pénétrer chez quelqu'un sans y être autorisée (même dans un
jardin), autant je sonde les forêts et les prairies ou autre curiosité naturelle.
Je me suis permise de suivre ton effraction, car : "c'est pas moi, c'est toi !" (ouf - sourire) et de l'apprécier, car elle est joliment racontée ...
Répondre
M


Je suis comme toi bloquée à l'idée d'aller où que ce soit par effraction, mis là il s'agissait d'une propriété abandonnée depuis longtemps, alors... Mais ça n'excuse rien!



L
Bonjour Mansfield,

Un bien joli récit où l'on te suit trés bien, belle description Bien amicalement.
Henri
Répondre
M


Merci Henri. A bientôt pour le plaisir de te relire



N
On te suit, avec un réel plaisir, sous les frondaisons...
Répondre
M


Merci Nina, à bientôt



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens