Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 14:54

Cette semaine le thème dans la communauté de Dana est : la rouille.

 

 

Un vaste sujet et beaucoup d’interprétations possibles. Etat d’oxydation du fer, spécialité culinaire, fatigue articulaire due à l’âge et au temps, et pourquoi pas le nom d’un village, d’un cours d’eau ou d’un lieu dit.

Mais la rouille est aussi un témoin de l’histoire et des événements qui la font. J’ai choisi d’évoquer deux univers totalement différents.

Le premier se trouve en Martinique à la distillerie JM. C’est une ancienne machine à vapeur appliquée au moulin à canne pour extraire le jus. Elle est abandonnée aux visiteurs dans le parc et se couvre de rouille tout gentiment en profitant des alizés.

 

































Le deuxième est le Maquis de Meilhan, une commune du lot et Garonne, à 15 km de Marmande. Dans la nuit du 6 au  7 juillet 1944, les allemands ont encerclé le maquis du Docteur Raynaud et du commandant Marcellin dans lequel se trouvaient des résistants âgés de 17 à 70 ans. 73 résistants ont été exécutés au bout de 3 heures de combat. En 1948 on a édifié un monument à leur mémoire. Lorsque j’y suis allée, j’ai été impressionnée par toute cette ferraille, brûlée, écrasée, laissée au sol. Les poursuites, l’acharnement et la barbarie sont là sous nos yeux. Et nous empêchent d’oublier, nous obligent à la fraternité et à la compréhension entre peuples.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Je me demande parfois si la compréhension n'est pas une illusion, une utopie. Faut-il comprendre pour accepter ou faut-il accepter pour comprendre ? Aujourd'hui je suis un peu psy !
Amicalement, maous


Répondre
F

les souvenirs du passé rouillent aussi ; c'est impressionnant de voir cela!


Répondre
M


La rouille est une trace, un marqueur de l'histoire  et c'est tant mieux, c'est vrai.



C

Belle participation, très instructive
Bonne semaine


Répondre
M

Bon WE à toi. Merci


L

Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime tant cette couleur de la rouille...


Répondre
M

peut-être parce qu'elle a  ce côté fragile, comme le temps qui passe. 



beau billet, bravo pour ces interprétations peu communes. bonne soirée


Répondre
M

Merci pour ton com, bon dimanche.


B

Objets rouillés par le temps, témoins de souvenirs ....pour qu'ils ne rouillent jamais !


Répondre
M

Beau jeu de mots!


M

Et voilà un thème bien traité et qui change de ce que j'ia pu voir jusqu'à présent
Bon weed-end


Répondre
M

Merci à toi, sympa ton com.


M

C'est une manière de rendre hommage à leur mémoire très étonnante


Répondre
M

Merci à toi. Bon WE


I

Comme toujours, ici, un sujet bien traité..et pour le coup, pas à l'anti-rouille aujourd'hui. Bonne soirée Mansfield


Répondre
M

Sympa ton com, à bientôt


V

c'est quoi ce tas de ferraille ? une vielle voiture? Merci pour cette trace du temps et ce moment d'histoire qui laisse des traces


Répondre
M

C'est vrai il y avait une vieille voiture, et un vieux vélo aussi. Le temps arrêté.... Moins qu'à Pompéi bien sûr, mais avec ce même sentiment de vol suspendu... Bon WE


V

Belle inspiration. bravo bisous


Répondre
M

Bisou à toi et bon WE



merci et bravo pour ce tres joli article qui rappelle pour ne pas oublier l'inoubliable...


Répondre
M

Merci à toi de  le souligner. Bon WE


L

Quand la rouille raconte l'Histoire


Répondre
M

Joli com qui résume bien. Merci.


R

bel article et des photos parlantes.
bonne journée


Répondre
M

Merci, à bientôt sur ton blog


V

ça c'est de la rouille
Amitiés


Répondre
M

merci de ton passage. A bientôt.


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens