Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 10:00

 

Le casse-tête cette semaine chez Sherry est : Poule ou œuf.

 

J’ai tout de suite pensé à l’anecdote racontée par Françoise Dolto, la célèbre pédo-psychiatre. Celle d’une petite fille qui refuse d’aller à l’école. Au moment du départ, chaque matin, elle hurle, crie, pleure, il est impossible de lui faire quitter sa chambre. Les jours passent, la psychologue contactée par les parents ne sait que faire. Alors elle contacte Françoise Dolto.

Celle-ci réclame les cahiers, les livres, les dessins de l’enfant avant de la voir. Ce sont les dessins qui l’intriguent le plus. De drôles d'oiseaux sur toutes les pages du cahier, des grands, des gros, des petits. Un par page ou plusieurs, coloriés ou non. Alors elle demande à rencontrer l’enfant.

-         Pourquoi tu dessines des canards, dit-elle, ça veut dire quoi pour toi ?

La petite répond :

-         C’est pas des canards,  c'est des poules. C'est la poule à papa !

 

images--67-.jpg

 

Image prise sur le net et sans rapport avec l'anecdote.

 

Françoise Dolto fait tout de suite le rapprochement avec une mésentente familiale. Mais ce n’est pas une explication suffisante. Elle interroge la mère qui comprend enfin et raconte. Chaque matin, à l’heure du départ pour l’école, elle se penche au balcon et clame, tiens, voilà la poule à papa ! L’enfant se penche à son tour et ne voit aucune poule. Elle ne réclame pas d’explication. Elle s’obstine à chercher cette fichue poule et s’énerve, elle ne veut pas aller à l’école. Pour compenser, pour évacuer la souffrance, elle dessine des poules. L’explication sera délicate, la poule c’est la maîtresse. Et la maîtresse pour un enfant c’est  l’institutrice. Alors, il faudra prendre le temps de donner un sens à chaque mot, et de rassurer. Mais en quelques mois tout rentre dans l’ordre, aller à l’école  redevient un plaisir pour cette fillette.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Une belle anecdocte - Pauvre petite fille- bonne soirée
Répondre
M


A bientôt, merci d'être passée me lire.



V
Merci Mansfield, pour cette histoire où, au final, l'on retrouve ses oeufs ...
Belle journée à toi
Valdy
Répondre
M


Bonne conclusion, puisqu'il n'y a pas eu trop de dégâts! Bonne soirée à toi. Mansfield



B
La langue française n'est pas une langue facile!!! Et là, ce n'est pas le ver qui était dans la pomme, mais la poule dans le nid familial
Répondre
M


Bien dit, comme quoi les mots et leur double sens... Bonne semaine à toi.



M
Sacrée omelette dans la tête de cette petite fille
Répondre
M


Oh oui, tout ça parce que les adultes ne savent que casser des oeufs!



K
Les dessins des enfants sont très révélateurs, le petit exercice du bonhomme est un classique en maternelle celui de la maison un autre.
On devrait le faire pour pas mal de parents, les instituteurs pourraient les prendre en charge à la place de leurs enfants et le monde irait beaucoup mieux.
Enfin dernière interrogation pourquoi la femme est elle surnommée péjorativement une poule ?
Répondre
M


Les dessins révélateurs devraient être plus aisément utilisés mais on crierait à l'ingérence, je pense. Quant à l'expression "poule", que dire, sinon qu'elle n'est pas près de disparaître.
D'autant que le féminisme régresse plutôt à l'heure actuelle...;



A
Un sujet bien métaphysique..

je parie sur l'oeuf...

Amicalement Votre Vincenzo
Répondre
M


Merci de ton passage, à bientôt.



C
Comme quoi nous devons bien faire attention à notre langage devant les enfants, mais je trouve quand même cela mignon malgré que ce soit triste au fond.
Répondre
A
Bonjour franchement inétressante comme anecdote; c'est vrai qu'il est nécessaire de faire attention à nos mots
Répondre
M


Ah la la, bien des problèmes peuvent être évités si nous savons comment nous exprimer.



T
Toujours faire attention au vocabulaire employé ! Les enfants prennent les mots dans leurs sens premiers, ce qui est bien normal !
Bises, bonne journée
Répondre
M


Heureusement d'ailleurs, à nous de leur apprendre les subtilités du langage, à bientôt.



M
Très belle histoire, c'est aussi attirer notre attention, sur nos mots devant un enfant. Merci
Répondre
M


Tout à fait, vigilance de rigueur. Bonne journée, à bientôt;



M
Bonjour Mansfield,

J'aimais écouter Françoise Dolto. Elle était passionnante tout comme ton histoire. Les enfants prennent les choses au premier degré. Difficile de leur tirer les vers du nez ensuite.
Merci pour ce partage
Bises de bonne journée
Martine
Répondre
M


Les enfants attrapent tout et le digèrent à leur manière, à nous de ne pas leur faire gober n'importe quoi. a bientôt, bonne journée.



U
Tout est langage ... disait Dolto. C'est juste !
Répondre
M


Tout à fait tout est langage et il faut le surveiller devant les enfants. A bientôt.



R
Mansfield...j'en sais quelques chose........... pour la vie à mon regret
Répondre
M


Aïe, un coeur blessé, j'espère que ça ne t'a pas empêchée de faire ton chemin, malgré... Quoique les superbes paysages que tu nous fais découvrir font rêver, alors oui tu as trouvé ton chemin. à
bientôt.



S
Bonjour Mansfield, c'est vrai qu'un enfant est un être fragile et je suis parfois perplexe devant l'attitude de certains adultes tant par leurs paroles que par leurs gestes. Bonne fin de soirée.
Swanie.
Répondre
M


Nous avons une grande part de responsabilité dans l'équilibre d'un enfant, il faut toujours s'en souvenir. bonne journée à toi.



F
c'est très intéressant cette anecdote! Il fallait vraiment faire le rapprochement ! Bonne soirée
Répondre
M


Tout à fait, comme quoi on ne sait jamais ce qui blesse un enfant. bonne journée à toi.



F
comme quoi on a toujours besoin d'apprendre, ou ré-apprendre, les mots sont parfois dangereux.
Bonne fin de journée, bises.
Répondre
M


il faut toujours surveiller son langage, surtout avec les enfants; à bientôt.



M
Les enfants prennent les terme au sens premier, c'est normal. Très intéressant.
Répondre
M


Merci Malika, à bientôt.



R
Pauvre petite fille confrontée au douleur des adultes à la tromperie et l'amertume. par contre j'ai bien aimé l'article Mitan de la vie. Bisousssssss
Répondre
M


il faut toujours réfléchir à ce que l'on fait subir à un enfant!



C
Un p'tit coucou bonne soirée gros bisous
Répondre
M


A bientôt gégouska!



C
Bonjour Mansfield ! Comme quoi les adultes doivent réfléchir aux mots qu'ils emploient et à ce qu'il faut éviter de dire devant un enfant. Belle réussite de F.Dolto. Amicalement.
Répondre
M


Tout à fait , un enfant est un buvard, alors attention à ce qu'on lui fait subir! 



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens